Le midi
Mes randonnées sur les sentiers de prommenade d’Aramon

Mes randonnées sur les sentiers de prommenade d’Aramon

Entre la nature et moi, c’est une magnifique histoire d’amour. Du coup, c’est avec un plaisir infini que je vais à sa rencontre à chaque fois que j’en ai l’occasion. Sur la rive droite du Rhône, j’ai découvert les parcours des castillones et du Levadon, mais pas que ! S’explorant selon des difficultée et durée différentes, ils offrent à chaque fois une généreuse bouffée d’oxygène.

Le sentier du Levadon

Je prends le départ au Planet, une place au cœur d’Aramon, pour une jolie balade d’une durée moyenne de 2h30. Le sentier du Levadon, c’est 8,5 km à parcourir suivant un balisage jaune, sans difficultée majeure. J’emprunte des escaliers qui débouchent sur le quai Carnot, ancienne limite d’Aramon et je découvre une rampe caladée, témoin de la longue histoire du village. En poursuivant ma randonnée sur le circuit du Levadon, je tombe sur des paysages sauvages où quelques graviers et bancs de sable rappellent qu’une lône coulait autrefois sur cette portion du sentier du Levadon. Je profite aussi d’une vue splendide sur le château qui domine Aramon de toute sa splendeur, je traverse des champs, je longe une voie ferrée. Le Levadon est un magnifique sentier propice aux rencontres avec les agriculteurs.

Le sentier des guarrigues

Le sentier des guarrigues démarre au même point que celui du Levadon et propose deux itinéraires balisés distincts. Le premier s’étend sur un peu plus de 8 km, le second offre 10 km à sillonner. La durée de l’escapade oscille donc entre 3h et 3h30. Les deux parcours des guarrigues ne présentent aucune véritable difficultée. A flancs de guarrigues, je m’aventure dans les placettes et les rues anciennes. Je passe l’imposante porte de l’Hôtel de Laudun, je prends plaisir à faire halte sous des arcs en pierre pour admirer leur architecture puis je rejoins le belvédère de la rue des Cardinaux pour me délecter d’un panorama exceptionnel depuis les guarrigues. Je découvre de charmants espaces fleuris sur le chemin qui mène à l’Hôtel Choisity et au château. Le sentier des guarrigues est caillouteux à certains endroits mais avec de bonnes chaussures, la difficultée s’envole.

Le sentier des capitelles

Ce sont des flèches avec la mention “capitelles” qui assurent le balisage du parcours des capitelles. Ici non plus, il n’y a pas de difficultée à proprement parler tout au long des 6 km qui se découvrent sur une durée approximative de 2h30. Le sentier des capitelles fait partie d’un panorama époustouflant qui relie le Mont Ventoux et la Camargue. La randonnée sur les capitelles commence depuis le chemin de Sainte Suzanne et révèle un patrimoine hérité de la culture des oliviers. Au loin, j’aperçois Avignon et bien évidemment, les capitelles ponctuent le parcours.

Le sentier des Castillones

C’est en VTT que j’ai effectué la randonnée des castillones mais vous pouvez aussi la réaliser à pied. Comptez une durée de 4h30 pour l’itinéraire de 15 km contre une durée de 5h40 pour le parcours de 18 km. C’est surtout la longueur du circuit de castillones qui peut poser une difficultée mais il n’y a pas d’obstacles insurmontables. J’ai pédalé dans les collines d’Aramon, cheveux au vent et sourire aux lèvres. En suivant le sentier des castillones, j’ai une vue imprenable sur la confluence Rhône-Durance, j’aperçois les Dentelles de Montmirail, le mont Ventoux…

Je ne saurais vous dire quel parcours est le plus beau. En revanche, je peux vous assurer qu’indépendamment de la durée et de la difficultée, vous pourrez partir en autonomie complète. Les nuits chez l’habitant sont possibles, sur le sentier des castillones comme sur les autres itinéraires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.