Le midi
Cuir, textil ou bien chapeaux: Les merveille de l’artisanat Occitan

Cuir, textil ou bien chapeaux: Les merveille de l’artisanat Occitan

Le made in Occitanie, c’est un univers qui mêle l’industrie du textile et le travail de la céramique, en passant par le savoir-faire de la capitale française du cuir, mais pas que. Il est donc impossible d’aller à la découverte de ce terroir d’exception sans rapporter un peu de ses trésors.

L’industrie du textile et de la mode

L’Occitanie est le berceau de savoir-faire uniques qui se retrouvent régulièrement sur les podiums nationaux et internationaux.

Florac occupe une belle place dans l’industrie du textile. On y trouve le plus ancien fabricant de jean français : l’Atelier Tuffery. Traditions et écologie sont respectées dans cette industrie du textile en activité depuis 1892.

Côté accessoires, je recommande un passage à Millau, la capitale française du cuir. Poussez les portes de Bleu de Chauffe pour vous offrir des sacs d’exception. Faites un tour chez Causse Gantier pour habiller vos mains avec tout le raffinement promis par la capitale française du cuir.

Evidemment, la capitale française du cuir ne détient pas le monopole. Les chapeaux de Caussade et les sacs en cuir des Cévennes de Latour-sur-Sorgues ou encore les espadrilles qui font la fierté de Saint-Laurent-de-Cerdans sont de petites merveilles.

Vous pouvez aussi compléter les trésors offerts par l’industrie du textile et par la capitale française du cuir avec les bijoux sertis de grenat à Perpignan.

À la découverte de la gastronomie et de l’art de la table

L’industrie du textile s’invite aussi à table à travers de belles nappes. Quoique, le savoir-faire occitan ne s’arrête pas là. Les fameux couteaux de Laguioles font le plaisir des passionnés de cuisine. Si vous ne passez pas dans l’Aveyron, d’autres ateliers de coutellerie vous donnent rendez-vous dans le Tarn ou encore en Lozère. Vous aurez alors le choix entre les pièces résolument actuelles et les couteaux paysans.

Procurez-vous des cassoles en terre cuite à Mas-Saintes-Puelles pour réussir de vrais cassoulets. Toujours à la découverte des merveilles culinaires, je vous invite à visiter Vergèze pour percer le secret des bulles de Perrier. Les caves de Roquefort-sur-Soulzon ne sont pas en reste. Visitez-les pour aller à la découverte de l’industrie fromagère. Une dégustation bien sympa vous attend au fil du parcours commenté.

À la découverte des objets déco

Je vous aurais prévenu, il y a énormément de merveilles qui vous attendent entre la capitale française du cuir, l’art de la table, les produits d’hygiène à base de pastel à Toulouse, la céramique….

Si vous pouvez transporter des objets délicats dans vos valises, pensez aux vases d’Anduze et aux poteries qui se vendent comme des petits pains dans le village de Puy-L’Evêque. Je vous conseille d’aller à la découverte des ateliers de Martres-Tolosane où les cuissons se font entre 900°C et 1000°C pour façonner des faïences d’une beauté singulière.

Passez ensuite par Caunes-Minervois. Les marbres rouges qui habillent Versailles en sont originaires. Du côté de Vialavert, il est impossible de manquer la plus importante carrière de granit du pays. Il va de soi que les objets déco qui en résultent sont multiples et qu’il y en a pour tous les goûts. D’ailleurs, j’ai eu du mal à me décider alors j’ai acheté un peu de tout, au grand dam de mes bagages.

Pour tout vous dire, il est impossible d’explorer l’Occitanie en une journée si votre objectif est de découvrir ses merveilles d’artisanat. Le plus simple sera d’adapter votre circuit selon le secteur que vous souhaitez découvrir en priorité. Vous pouvez aussi suivre la route des Entreprises du Patrimoine Vivant et tenter de repérer les meilleurs ateliers sur votre itinéraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.